lundi 17 décembre 2018

Présentation du Togo

1) Situation

a) Présentation générale Situé sur le golfe du Bénin, entre le Bénin et le Ghana, le Togo est un pays de 56.600 km2, étiré du nord au sud sur 600 km, entre les 6ème et 11ème parallèles nord. Il a 55 km de façade atlantique et 150 km dans sa plus grande largeur. Sa frontière nord borde le Burkina Faso. L’Atakora, massif montagneux qui s’étend sur 850 km depuis Accra jusqu’au fleuve Niger, traverse le Togo du sud-ouest au nord-est en culminant à 986 mètres (mont Agou). Entre deux rebords plus élevés, l’Atakora enserre une zone de plateaux fertiles et abrités : au sud, le massif des Fétiches avec les plateaux du Kloto, de Danyi, d’Akposso ; au centre, le Malfakassa et le Fazao qui dominent la plaine par une falaise abrupte de près de 500 mètres ; au nord les arêtes rocheuses de Défalé et des monts Kabyè. Au sud-est de l’Atakora se situe la plaine orientale que borde, le long de la mer, le faible relief de la "terre de barre", séparé de la mer par les lagunes et une étroite bande côtière. Au nord, à proximité du 10ème parallèle, s’étend la vaste plaine de l’Oti où débute la savane, d’abord relativement boisée, puis herbeuse et sèche en allant vers le nord.

b) Liaisons avec la France
6000 km séparent le Togo de la France
2) Population
Etant donné le taux d’accroissement de la population togolaise, les prévisions annoncent un doublement de la population dans 25 ans. La croissance de la population urbaine togolaise (4,2% par an) devrait s’accélérer dans les prochaines années et posera des problèmes en termes d’accès aux soins et à l’éducation. La pyramide des âges présente une base très large.
Plus de 44% des togolais ont moins de 15 ans ; bien que le taux de mortalité infantile reste élevé (83,1 pour mille). L’analphabétisme touche 25,5% des hommes et 59,2% des femmes. L’indice de développement humain (IDH) est faible (0,489) mais reste conforme à la situation rencontrée par les pays de la région du Golfe de Guinée.

la carte des 5 régions administratives du togo


3) Villes principales


a) Lomé
Lomé est située au sud-ouest du Togo sur le golfe de Guinée. C’est la capitale administrative du pays depuis 1897. Démographiquement et économiquement, c’est aussi la principale ville du Togo. Sa fonction de nœud de communication, elle voit transiter la majeure partie du commerce du Togo, s’ajoute à la prépondérance commerciale et industrielle qu’elle a obtenue vis à vis des autres villes qui maillent le territoire.
En février 1975 fut signée la convention de Lomé, accord de commerce et d’assistance entre l’Union européenne et certains pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Elle a depuis lors été renouvelée trois fois. Lomé a connu ces dernières années une urbanisation incontrôlée : les trottoirs et les rues du centre sont envahis par les marchands et la périphérie de la ville s’étend sans véritable plan directeur.

 

 

 


b) Sokodé
Sokodé est une ville de 70.000 habitants. Elle se situe au centre du Togo, entre les cours d’eau du Mo et du Mono. C’est un pôle commercial important pour les régions agricoles des environs.



c) Autres villes

Kara : 47.000 habitants, Atakpamé : 42.500 habitants, Kpalimé : 38.500 habitants, Dapaong : 30.000 habitants
La société togolaise est multiethnique. Près de 37 ethnies se répartissent sur le territoire. La plus importante démographiquement, les Ewé, se localise principalement au centre et sur le littoral. Les organes du pouvoir sont toutefois aux mains des gens du Nord, les Kabyè, le président faisant partie de cette ethnie. Ils supportent le parti au pouvoir et monopolisent les places de la haute fonction publique et de l’armée.

4) Climat On distingue au Togo deux types de climat. Au nord, un climat subsaharien qui fait alterner une saison de pluies (de mai à octobre) et une saison sèche le reste de l’année. Au sud, un climat subéquatorial plus doux où se succèdent deux saisons des pluies. La première s’étend de mars à juillet, la seconde de septembre à octobre, avec des précipitations maximales en juin. Malgré cette diversité, le climat reste doux au Togo. La température moyenne sur l’ensemble de l’année s’établit à 26°C. Les plus fortes chaleurs (30-34°C) se font sentir en février, mars et avril. Le relief détermine une pluviométrie très particulière allant de 0,80 m sur la côte à 1,60 m sur les montagnes (1700 m). Pendant la saison humide, le degré hygrométrique moyen est de 80 à 90 % dans la zone sud. Le Togo, le pays de l’autre côté de la rivière  

 

Le nom Togo viendrait de l’EWE l’une des langues officielles du pays "Togodo" pour dire : l’autre côté de la rivière. A l’arrivée de l’explorateur allemand Natchigal le 4 Juillet 1884, il devrait rencontrer le roi MLAPA III de Togo ville qui habitait à Baguida afin de signer le 5 Juillet 1884, le trait de protectorat. Au premier contact, les allemands avaient du mal pour prononcer le mot "Togodo" d’où l’abréviation Togo pour désigner tout le territoire qu’ils allaient occuper plus tard. A sa naissance, "le Togo allemand" avait une superficie de 90.400 Km2 et englobait la volta qui se trouve actuellement au Ghana. Suite à la Première Guerre Mondiale, le pays fut divisé en deux territoires : le Togo occidental, avec 33 900 Km² administré par la Grande–Bretagne et le Togo oriental d’une superficie de 56 600 Km, placé sous mandat français. Seule la partie orientale constitue l’actuelle République Togolaise. Du sourire d'un petit enfant à une cascade au cœur de la forêt, le Togo se révèle comme le pays des petits miracles, une pierre précieuse étincelante au bord des eaux azurées du golfe du Bénin en Afrique Occidentale.  

Le Togo, pays de culture et de traditions, au passés dont les vestiges sont encore pleinement visibles aujourd’hui, constitue le sourire de l’Afrique où se retrouve encore de nos jours les cultes animistes incarnés par les nombreuses chapelles fétichistes de Glidji, les Legbas, et gardiens féticheurs, Le marché des féticheurs à Akodessewa, unique en son genre, et la grande fête vodou qui se tient le 1er ou le 2e jeudi de septembre. Quatre jours de festivités grandioses, cérémonies et danses, les empreintes d'une grande ferveur. Sur un fonds de culture et de festivités, un patrimoine riche et très diversifié exposant l’extrême beauté des folklores que chaque région offre lors de grandes manifestations, de spectaculaires démonstrations de chants et danses que la pratique d’une tradition séculaire a su garder à l’abri de toute dégradation. Dans ses mœurs et coutumes, dans ses chants et danses, dans ses contes et rythmes musicaux, le Togo est, sans nul doute, une véritable mine de valeurs culturelles authentiques.  

 

       

 PARTENAIRES DE LA CELLULES MCA-TOGO

A propos de MCR Togo

MCR - Millenium Challege Reform

Le Millenium Challenge Reforms (MCR) Est L’appellation du Processus enclenché  par Le Chef de l’etat, devant aboutir à l’éligibilité du Togo Au Millenium Challenge Account (MCA). C’est l’outils de Communication du Processus jusqu’à l’admission du Togo Au MCC.