lundi 26 octobre 2020
LES ELECTIONS LOCALES PREVUES AVANT FIN 2018

LES ELECTIONS LOCALES PREVUES AVANT FIN 2018

 

Les élections locales pourraient probablement se tenir dans15 à 18 mois. C’est ce qui ressort d’un atelier national sur la décentralisation organisé du 6 au 8 décembre 2016 par le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des collectivités locales et qui a vu la participation des cadres des ministères sectoriels, députés, des organisations de la société civile, partis politiques, secteur privé, partenaires techniques et financiers, chefferie traditionnelle, personnes ressources, autorités militaires, collectivités territoriales décentralisées.

Axée sur le thème : « Décentralisation, facteur d’ancrage de la démocratie à la base et du développement local », la rencontre soutenue par le PNUD a permis à ces acteurs de disposer d’une meilleure connaissance des enjeux, des défis, des options et des orientations stratégiques de la feuille de route de la décentralisation et des élections locales en s’inspi­rant des bonnes pratiques de certains pays africains et euro­péens au regard des réalités togolaises.

Elle leur a également permis de mener des réflexions autour des thématiques comme Transfert de compétences et intercommunalité ; Financement de la décentralisation et Dispositif institutionnel de pilotage de la décentralisation et renforcement des capacités afin d’améliorer le processus d’appropriation de la décentralisation par tous les acteurs.

Il faut reconnaitre que la décentralisation, au-delà du fait qu’elle soit une composante de droits politiques, est une nécessité pour les communautés vulnérables.

Elle favorise le développement des pôles de d’émergence à partir des compétences locales  et permet de lutter contre la pauvreté en créant des conditions de vie saines aux populations.

Raison pour laquelle, à  en croire le Ministre Payadowa Boukpessi de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des collectivités locales, en clôture des travaux, le Togo a enclenché un processus devant inexorablement aboutir à l’organisation des élections locales.

« Le rapport général de cette rencontre adopté permettra au gouvernement de traduire dans les faits les options proposées et de programmer dans des délais raisonnables des élections locales  sans arrière-pensée et ceci dans l’intérêt absolu de la nation. Le présent atelier, dans tous les cas, lance une fois de bon le processus de décentralisation dans notre pays et qui forcément va nous conduire   à l’organisation des élections locales.», a promis le Ministre.

Le Togo, certes, dispose aujourd’hui  de 112 communes réparties comme suit Région des Savanes : 15, Région de la Kara : 21, Région Centrale : 14, Région des Plateaux : 32, Région Maritime : 18, Préfecture du Golfe : 6, Préfecture d’Agoè-Nyivé : 6.

Mais à l’heure où l’émergence et le rapprochement des services publics des citoyens sont des priorités, les autorités voient en ce processus de décentralisation une occasion pour doter les collectivités locales des compétences utiles afin de leur confier une bonne partie de leurs pouvoirs de gestion.

 

000

A propos de l'auteur

MCR - Millenium Challege Reform

Le Millenium Challenge Reforms (MCR) Est L’appellation Du Processus Enclenche Par Le Chef De L’etat, Devant Aboutir A L’éligibilité Du Togo Au Millenium Challenge Account (MCA). C’est L’outils De Communication Du Processus Jusqu’à L’admission Du Togo Au MCC.

Connectez-vous pour commenter