dimanche 13 octobre 2019
-  DÉBUT DE LA DÉFISCALISATION PROMISE

- DÉBUT DE LA DÉFISCALISATION PROMISE

En 2017, le gouvernement a décidé de desserrer l’étau fiscal sur les grandes entreprises afin qu’elles contribuent à la production de la richesse nécessaire à la réduction de la pauvreté.

Vendredi dernier en conférence de presse, les responsables de l’Office Togolais des Recettes (OTR) ont communiqué les nouvelles mesures d’allègements fiscaux dites « économiques et sociales » et qui prévoient la baisse du taux d’imposition sur les sociétés de 29% à 28% au cours de cette année.

 

Il est donc prévu l’exonération de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les terminaux mobiles et équipements informatiques, sur le matériel agricole, le matériel de production d’énergie renouvelable, sur le lait non transformé, le riz à l’exception du riz de luxe, sur les opérations de crédit-bail dans le cadre d’un programme de renouvellement du parc automobile de transport des marchandises.

 

Pour  ce qui concerne les produits de premières nécessités tels que : les pâtes alimentaires,  les tissus (kaki, wax hollandais et diverses pagnes), les huiles alimentaires, le sucre, le lait manufacturé et bien d’autres encore, les responsables de l’OTR ont annoncé une réduction de la TVA de 18% à 10%.

 

Ces allègements dont les impacts en termes de perte de recettes  sont estimées à +15 milliards CFA, l’action gouvernementale vise  à redonner du souffle au secteur privé qui en retour jouera un rôle plus important dans la croissance économique et dans la réduction de la pauvreté.

 

Pour le commissaire général, Kodzo Adédzé, il revient aux hommes de médias d’être le relai desdites informations et aux populations de jouer le rôle de veille citoyenne afin que les impacts de ces allègements fiscaux soient ressentis au niveau du panier de la ménagère.

 

Rappelons que de 2014 à 2016, l’OTR a enregistré des recettes à la hausse successivement de 110% et 107%

 

Pour 2016, elle  a annoncé des recettes de 568,5 milliards de F CFA collectés sur les 575 attendus, soit un objectif atteint à 99%. En 2017, elle table sur 625 milliards de recettes.

Et cette année, l’Office compte contribuer à 625 milliards francs CFA au budget de l’Etat dont 46,8% sont orientées vers les secteurs sociaux.

 

000

A propos de l'auteur

MCR - Millenium Challege Reform

Le Millenium Challenge Reforms (MCR) Est L’appellation Du Processus Enclenche Par Le Chef De L’etat, Devant Aboutir A L’éligibilité Du Togo Au Millenium Challenge Account (MCA). C’est L’outils De Communication Du Processus Jusqu’à L’admission Du Togo Au MCC.

Connectez-vous pour commenter