lundi 19 novembre 2018
¤¤ LE COMITE DE SUIVI DE LA DÉCENTRALISATION DÉMARRE SES TRAVAUX.

¤¤ LE COMITE DE SUIVI DE LA DÉCENTRALISATION DÉMARRE SES TRAVAUX.

Politiques, chefs traditionnels, société civile composent le Conseil national de suivi de la décentralisation (CNSD) mis en place par le gouvernement fin mars dernier.

En atelier mardi autour du Chef du gouvernement Komi Selom Klassou, ils ont lancés les travaux qui permettront de proposer des mesures adéquates pour améliorer la mise en œuvre du processus de décentralisation  et de définir les mécanismes de coordination des appuis des partenaires techniques et financiers en matière de décentralisation ; comme le leur recommande leur mission.

La composition d’un tel comité témoigne de la volonté des pouvoirs publics d’inscrire le processus de décentralisation dans une dynamique totalement participative.

Car à travers la décentralisation (l’aboutissement du processus), ils comptent doter le pays d'une administration de proximité où le pouvoir central se décharge  d'un grand nombre d'affaires qui « l'encombreraient » dans le régime actuel.

Mieux encore, elle va favoriser le développement national à partir de la base et va concourir  à la promotion de la démocratie locale par la participation des citoyens à la prise des décisions ; une condition vitale pour l’ancrage de la démocratie et de l’Etat de droit.

Le Premier ministre Klassou, à l’ouverture des travaux,  a rappelé le lien entre la décentralisation et la lutter contre la pauvreté.

« La décentralisation s’enracine comme le modèle de l’administration le plus apte et le efficace pour lutter contre la pauvreté. Parce qu’elle permet aux populations de choisir démocratiquement leurs élites dirigeantes et qu’elle s’appuie sur le potentiel local, la décentralisation offre aux populations l’opportunité d’opérer le choix de leur modèle et de définir leurs priorités de développement. C’est donc un impératif de doter les collectivités territoriales de moyens financiers permettant leur développement sans recours systématique au pouvoir central» a-t’il exhorté

 

000

A propos de l'auteur

Connectez-vous pour commenter

 

       

 PARTENAIRES DE LA CELLULES MCA-TOGO